Conseils et erreurs à éviter en tant que chauffeur VTC

Chauffeur VTC débutant, vous voulez percer dans le métier ? Effectivement, il y a des erreurs qu’il

faut absolument éviter. Cependant, vous craignez de ne pas effectuer le nombre de course qu’il faut,

ou encore, d’être mal noté par un client. Dans cet article, nos conseils et erreurs à éviter en tant que

chauffeur VTC.

Chauffeur VTC : évitez les habitudes de conduite dangereuse

Lors de votre formation VTC, on vous apprend cela, en premier lieu. Pour la sécurité et la tranquillité

de votre client, adoptez une conduite fluide tout au long du trajet. Cependant, cela est valable,

même sans passager à bord parce que beaucoup d’exploitants VTC débutants commettent des

imprudences à ce moment-là. Ils respectent moins le code de la route et prennent des amendes ou

se font flasher. Et cela a un impact nuisible à votre société VTC vu que les amendes vont directement

être retirées de votre salaire ou de votre chiffre d’affaire.

Chauffeur VTC : optez pour un bon support de téléphone

Pour débuter dans le métier d’exploitant VTC, vous devez posséder un support de téléphone adéquat. C’est l’outil le plus utile dans cette activité, tant pour le GPS que pour la récupération des clients. Trouver un bon téléphone est le meilleur des investissements que vous pouvez effectuer pour votre business. C’est pratique, rapide et beaucoup plus sûr. Un téléphone qui ne fonctionne pas correctement pourrait vous discréditer aux yeux de vos clients. C’est un manque de professionnalisme de votre part.

Chauffeur VTC : évitez l’abus du téléphone

Le fait de trop regarder votre téléphone vous empêchera de faire attention à la route. Si le besoin de le consulter est très urgent (par exemple chercher un itinéraire), garez votre voiture de luxe sur le trottoir et fais-en le point avant de reprendre la route. La prudence est primordiale dans ce métier de chauffeur de taxi VTC. Donc, dans les zones à forte circulation et les zones piétonnes, évitez de consulter votre téléphone. C’est un gage de sécurité à ne pas négliger pour préserver votre vie, celle de votre client ainsi que les piétons.

chauffeur VTC

Chauffeur VTC : évitez d’enfreindre les codes de la route

Peu importe la situation, un conducteur VTC ne doit enfreindre les codes de la route pour faire plaisir à un passager ou pour gagner du temps. Il existe vraiment des clients qui vous disent de faire demi-tour alors que vous franchissez une ligne discontinue, ou encore, ceux qui vous disent d’avancer sur un feu orange. Ne les écoutez pas ! Expliquez poliment à votre client qu’il risque de payer une amende si vous effectuez cela. Etre à l’écoute de votre passager est une attitude à adopter mais pas dans ce sens là.

Chauffeur VTC : Arrêtez de conduire en état de fatigue

Lorsqu’il se fait tard, et lorsqu’une course vous emmène à l’opposé de votre direction ; ne soyez pas prise par la tentation de prendre de nouveaux passagers pour rentabiliser le chemin du retour. N’oubliez pas que conduire demande une bonne aptitude physique, or, le soir, après vos courses de la journée, la fatigue vous atteindra. La meilleure solution sera de rentrer chez vous pour éviter une contravention ou un éventuel accident.