Comment choisir la meilleure assurance de transport VTC?

Le transport VTC (Véhicule de tourisme avec chauffeur) connaît un vrai succès dans le secteur de transport de personnes. Vous comptez vous lancer dans cette activité mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Découvrez dans cet article nos guides pour choisir la meilleure assurance de transport VTC.

Transport VTC : faut-il avoir besoin d’une assurance spécifique ?

Étant donné que le métier de chauffeur VTC est très réglementé aujourd’hui, il nécessite alors une assurance spécifique pour pouvoir travailler en toute légalité. Ce qui explique qu’un simple contrat d’assurance auto particulier n’est pas suffisant pour exercer en tant qu’exploitant VTC. Vous êtes également dans l’obligation de vous souscrire à une responsabilité civile professionnelle. Cela vous permettra d’être assuré contre les préjudices professionnels qui peuvent survenir comme le retard qui crée des dérangements considérables pour le client, la perte de bagages… Ainsi, tous les chauffeurs de taxi VTC seront systématiquement vérifiés par toutes les plateformes de location de voitures avec chauffeur si ces derniers sont bien couverts.

Transport VTC : l’assurance RC pro

Elle couvre spécifiquement votre profession de conducteur VTC, la RC pro exploitation permet de ne pas à supporter vous-même les conséquences financières dues à une mauvaise exécution de votre mission ou à des maladresses causant des désagréments au client. Depuis la loi Thénevoud de 2014, cette assurance est obligatoire pour les Voitures de tourisme avec chauffeur. Elle vous couvre des dommages qui peuvent être causés à autrui (hors utilisation) en circulation de votre véhicule. Les dommages corporels (si vous blessez par maladresse un client en ouvrant la porte, par exemple), les dommages matériels (vous endommagez involontairement un bagage), les dommages immatériels (votre client est en retard à cause d’un mauvais trajet) ; seront couvert par l’assurance RC pro.

Transport VTC : le prix d’une assurance

Les tarifs des contrats varient largement d’un assureur à l’autre.  Nous vous conseillons vivement de faire un comparatif entre plusieurs offres. Cependant, les tarifs seront calculés sur la base de nombreux critères, à savoir : le niveau de couverture, le véhicule à couvrir, le profil du chauffeur, la stratégie commerciale de la compagnie d’assurance. Cela dépend donc des garanties souscrites mais également de la ville dans laquelle vous exercez votre métier de chauffeur de grande remise.

Transport VTC

car model,calculator and coins on white table

Transport VTC : les assurances obligatoires pour un VTC 

À part la RC pro exploitation, le chauffeur professionnel a également besoin d’une RC pro circulation. Ceci est valable pour toutes les professions dans le transport routier. Ceci dit, ces assurances sont valables tant pour un véhicule dont vous êtes le propriétaire que pour une voiture de location. En général, la RC pro est le niveau de couverture minimal requis par la loi. Les garanties d’assurance auto supplémentaires ne sont pas vraiment exigées pour les plateformes de véhicules avec chauffeur. Mais comme tout chauffeur, vous pouvez toujours choisir un contrat plus complet (garantie contre le vol, le bris de glace, garantie contre le vol, etc.) Ainsi, vous bénéficierez en tous risques : une garantie personnelle du conducteur et une garantie tous dommages.

Transport VTC : les garanties d’assurance recommandées

Ci-après les garanties optionnelles que nous jugeons primordiales pour la profession de chauffeur particulier :

  • Garantie valeur à neuf: en cas de perte totale du véhicule due à un vol ou à une destruction. Une indemnisation à la hauteur de la valeur d’achat vous sera versée.
  • Garantie d’assistance 0 km.
  • Protection juridique : l’assureur prendra le cas échéant à sa charge en cas de conflit avec un tiers et vous accompagnera pour trouver une solution à l’amiable.
  • Mise à disposition d’un véhicule de remplacement : conforme aux normes VTC en cas d’immobilisation de votre voiture de transport avec chauffeur, suite à un accident, par exemple.
  • Prise en charge des frais de stage de récupération de points.
  • Versement d’indemnités journalières : si vous ne pouvez plus travailler (panne, …)

A noter, ces garanties auront un coût mais elles vous garantissent sérénité et tranquillité en cas de sinistre ou de circonstance qui vous empêchera d’exercer votre métier de chauffeur VTC.